Plus qu'un site, une fenetre ouverte sur notre passion de l'astronomie Nous contacter

La Spectroscopie qu'est-ce que c'est ?

Cette rubrique n'est pas là pour expliquer un grand cours de théorie sur la spectroscopie et son histoire. Je veux juste partager avec vous ma pratique avec du petit matériel à un niveau d'amateur.

Une petite intro tout de même !

Un jour que je montrais le ciel à des néophytes lors d'une nuit des étoiles, quelqu'un du public m'a fait remarquer : " Ouais en fait vous regardez pleins de points blancs, je vois pas l'intérêt..." J'étais sur la défensive et je lui ai montré au télescope pleins d'étoiles de couleurs variées : Albiréo, Antarès, Véga. Il a reconnu, qu'en effet, c'était plutôt coloré. Je l'avais convaincu.

A y regarder de plus prêt il avait mis le doigt sur quelque chose : ce qu'on voit n'est qu'une partie de la réalité. Quand on nous dit que Bételgeuse (Orion) par exemple, est une supergéante rouge en fin de vie, on peut l'admettre...ou le vérifier.

La spectroscopie aide à identifier les astres : leur température, leur taille, la composition chimique de l'atmosphère et plein d'autres choses que je vous propose de découvrir à travers un petit spectroscope à basse résolution et un télescope d'amateur surement le plus connu : un Schmidt-Cassegrain de 8 pouces (203 mm).

Le spectroscope

J'utilise pour ma part un spectroscope à basse résolution de la marque Shelyak, le Alpy 600. C'est un petit spectroscope que j'ai choisi pour son côté modulaire. Je me suis équipé de chacun des modules au fur et à mesure de mes finances.

Voici l'ensemble : Le spectroscope + le module de guidage (équipé d'une fente 23/200µm pour la photométrie) + le module d'étalonnage. J'ai équipé un C8 (F/D = 10) avec ce spectroscope.

. Le spectroscope Alpy600 est optimisé pour un rapport focal de 5 (F/D = 5). J'ai monté un réducteur de focale x0.63 ce qui ramène le F/D = 6.3. Bien, mais pas à l'optimal. Pour les acquisitions, il faut 2 caméras :

- une caméra de guidage qui sera attelée au module de guidage, une Altair GPCAM2 avec capteur IMX224C

- une caméra "science" pour l'acquisition des spectres, une ATIK383. Cette caméra n'est pas idéale. Le capteur est grand et un capteur plus petit est suffisant mais elle va très bien et c'est la seule caméra que j'ai !

Le télescope

Je possède depuis plus de 25 ans un Celestron de 8 pouces que j'ai monté sur une NEQ6 Pro Goto de Skywatcher.
Le télescope et la monture supportent bien l'ensemble et je trouve la configuration sympa.

Côté logiciel

Alors comment faire pour obtenir un spectre d'étoile ?

Je passe sur la configuration du télescope :
En amont, il faut avoir fait :
- La mise en station
- l'équilibrage des contrepoids et le parallèlisme (si lunette guide comme moi)
- l'alignement stellaire via la raquette de commande, ASCOM ou autre logiciel
- le calibrage de l'autoguidage avec PHDGuiding ou autre
- une mise au point grossière (ou précise si vous y arrivez) à travers la caméra de guidage.

Que voit-on à travers la caméra de guidage ?

La fente du spectroscope installée sur le module de guidage est une fente miroir. La caméra de guidage voit donc à travers ce miroir (voir le fonctionnement du module de guidage sur le site de Shelyak).

Ci-dessous, une vue de la fente (prise en plein jour) :